Partagez vos inquiétudes

Comment être ouvert à propos du psoriasis

Vous avez déjà été gêné par votre psoriasis? Vous n'êtes pas seul dans ce cas. En fait, dans une enquête récente, 73 % des personnes interrogées atteintes de psoriasis ont rapporté se sentir gênées à cause de leur maladie. Il est donc important de réfléchir à la manière de prendre en charge vos inquiétudes pour qu'elles ne perturbent pas votre qualité de vie.

Il est naturel de se sentir mal à l’aise

Malheureusement, des sentiments d'insécurité et de gêne peuvent inciter les patients à ne pas révéler leur psoriasis. Bien que cette réaction soit compréhensible, elle peut être épuisante émotionnellement.

Éviter les situations qui vous angoissent (par exemple vous baigner ou serrer des mains) peut sembler naturel, mais les avantages sont à court terme seulement. Au lieu de soulager votre détresse, cette gêne risque d'aggraver encore vos inquiétudes sur votre apparence et donc d'accentuer votre anxiété.

Le fait de cacher votre psoriasis a aussi des implications physiques. Si vous couvrez systématiquement vos plaques en portant des vêtements à manches longues, des pantalons et des foulards, non seulement vous aurez trop chaud l'été, mais en plus vous exposerez moins votre peau au soleil - qui peut s’avérer bénéfique à dose modérée pour votre psoriasis.

Restez en contact

C'est pourquoi il est important de rester en contact et de communiquer avec les personnes qui vous entourent, plutôt que d’essayer de prendre seul en charge votre condition. Il peut être difficile de le faire au début, mais vous réaliserez que parler de votre psoriasis à vos amis, votre famille, vos collègues et votre employeur peut s’avérer souhaitable, par exemple en élargissant votre réseau de soutien et vous procurera une meilleure qualité de vie à la maison.

Si vous décidez de parler de votre psoriasis à d'autres, vous pourrez vous trouver dans les situations ci-dessous, alors voici quelques conseils pour y faire face :

Résoudre les malentendus

L'un des problèmes auxquels vous pourrez être confronté, c’est que les gens ne comprennent pas ce qu’est le psoriasis. Certaines personnes pourront même avoir peur de l'attraper. Vous devrez donc les rassurer et leur expliquer votre maladie le plus simplement possible.

Par exemple, vous pourriez dire : « Vous savez , la peau se renouvelle normalement aux trois ou quatre semaines. Ce qui se passe dans mon cas, c'est que ma peau se renouvelle trop vite, tous les trois à quatre jours, et les nouvelles cellules n'ont pas le temps de se développer correctement. C'est pourquoi ma peau produit des lamelles et me fait mal. »

Vous n'avez pas à avoir honte de votre psoriasis et, si vous en parlez autour de vous, il est probable que les gens seront compréhensifs et vous soutiendront




Parler de son psoriasis à son partenaire

Même si vous êtes très proches, cela peut être difficile pour votre partenaire de savoir exactement ce que vous traversez. Bien qu'il puisse être difficile d’en parler ouvertement, pouvoir compter sur la compréhension de votre partenaire pourra être très utile pour gérer efficacement votre condition. Vous pourrez même aider votre partenaire à se sentir mieux en lui expliquant quel genre de soutien pratique ou émotionnel il peut vous fournir.

Obtenir l’appui de la famille

Le psoriasis peut provoquer des tensions dans la famille, notamment si certains membres doivent vous aider à appliquer vos médicaments topiques. Aussi, les loisirs de votre famille peuvent en souffrir, si vous préférez éviter les lieux publics comme les piscines. Cependant, le psoriasis n’a pas à gâcher votre vie de famille. En parlant ouvertement de vos inquiétudes, vous aiderez les membres de votre famille à vous apporter le soutien requis.

Expliquer son psoriasis à ses collègues

Le psoriasis peut avoir un impact sur votre vie professionnelle de plusieurs façons, notamment lorsqu'il s'agit de faire face à la curiosité de vos collègues à propos de vos plaques, de s’absenter à cause de vos poussées ou parce que vous êtes en détresse émotionnelle. Il peut donc être positif de réfléchir à la manière de faire face aux problèmes potentiels et d'expliquer votre maladie à vos collègues.

Lorsque vous aurez décidé d’en parler, réfléchissez à ce que vous voulez (et ne voulez pas) dire. Règle générale, mieux vaut choisir des mots simples. Insistez sur le fait que vous traitez votre maladie, qu'elle n'est pas contagieuse et qu'elle n'affecte pas votre implication au travail.

Élargir son réseau de soutien

Le psoriasis n’est pas une maladie honteuse et si vous en parlez autour de vous, il est probable que les gens feront preuve de compréhension et vous appuieront. Cela n’est pas nécessairement facile, mais il faut garder les choses en perspective : très peu de gens sont totalement satisfaits de leur corps ou ne se sentent pas de temps à autre embarrassés ou gênés.

C'est à vous de décider à qui vous souhaitez en parler, mais vous serez probablement agréablement surpris des réactions positives.

Want to read more?